browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Nouvelles de Ouagadougou 88

Posted by on vendredi 9 mai 2014

DSC_0250


Photos: En chemin vers Mahadaga; après l’arrivée, aider sur le projet de la tour d’eau ; des enfants attendent d’être inscrits ; ils sont prêts pour ça ; Jiska et Phebe participent volontiers ; explication avec les médecins locaux ; l’interprète en langue des signes explique comment prendre les médicaments ;le groupe de Black Forest Academy présente des chansons et des histoires ; Phebe tient compagnie à 2 filles non-voyantes ; Lydia avant son opération ; Lydia de retour à l’école.

Chers amis,

Il s’est passé beaucoup de choses depuis notre dernière nouvelle !
C’est avec plaisir que nous vous tenons informé et nous sommes si reconnaissant que tout se soit si bien passé !

Le 5 mai, le groupe de l’école de Lydia est arrivé, avec 10 élèves et 2 moniteurs.
Nous sommes partis le jour suivant avec 4 véhicules et 26 personnes pour le voyage vers Mahadaga, à 500km de la capitale, dans une région très reculée. Tout fût empaqueté : matériel pour la clinique mobile, tous les bagages et assez de nourriture pour tout le groupe. Nous sommes arrivés le lundi après-midi et avons immédiatement commencé à installer la clinique .
Par après, nous avons été visiter la tour d’eau qui se trouvait là-bas et avons aidé à mettre en terre un énorme tuyau. Un grand réservoir va être placé au-dessus des rochers. Cette eau servira à fournir 15 robinets dans le village !

Durant cette clinique, càd mardi et mercredi, nous avons examniné pas moins de 500 enfants et cette fois-ci, il y avait également des aveugles, des sourds et des enfants physiquement handicapés. Nous avons, heureusement, reçu l’aide d’interprètes qui connaissaient le langage des signes. Quant à Phebe, elle a pris en charge de nombreux enfants mal-voyants en les accompagnant partout. Jiska a dirigé pour la toute première fois et à elle seule, les tests contre la malaria ( les piqûres inclus !). Elle était vraiment fière.
Lors de la dernière matinée, nous avons visité un centre et une école pour les mal-entendants, non-voyants et enfants handicapés. C’était impressionnant tout ce que les enfants apprenaient et comment ils arrivaient à fabriquer des prothèses à un prix si démocratique. Certains des élèves du groupe ne voulaient vraiment plus rentrer à la maison, ils s’étaient tous tellement attachés à ces enfants.

Nous avons fait le voyage du retour en 2 fois, et sommes arrivés le 11 avril à la maison. Ce fût une semaine passionnante, avec les pannes électriques et les coupure d’eau habituelles et des températures qui ne descendaient pas en-dessous des 40°C. Mais nous avons été énormément encouragés par ce qui a été fait par les missionnaires de SIM pour cette région depuis ces 60 dernières années. Car malgré tout, ces enfants étaient relativement en bonne santé et enjoués, ce qui n’est malheureusement pas si évident ici.

Cette même soirée, moi ( Ineke), j’ai pris l’avion pour la Belgique. J’ai emmené Lydia à l’hôpital, le 13 avril et le 14, elle a subi l’opération. Il fallait cautériser un certain nombre des fibres situés dans son cœur et ce, via une procédure assez simple. C’était bien évidemment assez palpitant, mais à présent, elle ne devrait plus avoir d’épisode de rythme cardiaque trop élevé ou de vertiges. Nous sommes reconnaissants que tout se soit bien déroulé. Elle a pu, le jour suivant, déjà rentrer à la maison et elle se sentait très bien.
Lydia se trouve à nouveau à l’école et doit maintenant sérieusement étudier pour ses examens. Encore un bon 6 semaines et ce sera terminé !

Une fois de retour au Burkina-Faso, la routine est revenue. Ici aussi, la fin de l’année scolaire arrive à sa fin et beaucoup de travail nous attend. Une de ces choses qui prend tellement de temps, est le suivi des cliniques mobiles. Cette fois-ci, à Mahadaga, nous avons examnié un garçon qui a, depuis déjà 4 ans, une assez grosse tumeur ( la taille d’une pomme) à son poignet. Il a pu faire le voyage jusqu’à Ouaga et aujourd’hui, Peter a été dans une clinique où ils ont un scan IRM.
Comme on le craignait, sa main et plus probablement son avant- bras devrons être amputé, mais la tumeur ne pourra ainsi plus faire d’autre dégâts.

Liesbeth a terminé ses derniers examens pour cette année scolaire. Elle suivra, par après, encore un cours et travaillera tout l’été. Nous sommes reconnaissant que nous pourrons la revoir pendant un temps, ici.

Du fond du cœur, merci pour vos soutiens et vos prières!

Peter , Ineke , Liesbeth, Lydia , Jiska et Phebe Van Dingenen

PS: Soyez, svp, vigilants avec les nouveaux codes pour les soutiens via Tearfund (voyez ici en-dessous)
www.vandingenen.com

www.tearfund.be
Peter et Ineke Van Dingenen
06 BP 9369 Ouagadougou 06, Burkina Faso
00226 50 36 20 03
peter_and_ineke@vandingenen.com , pivandingenen@tearfund.be
Pour soutenir (via Tearfund): CHANGEMENT DE CODE !

Nr de compte Tearfund: 435-9190001-10
En communication: Peter et Ineke, code 25vds (pour notre soutien personnel),
En communication: ziekenhuis, code 71pl devient 71008 (pour la construction de l’hôpital)
En communication: clinique moblile, code 73pl devient 73015 (pour examiner les enfants dans les écoles)
Du fond du cœur, merci de votre soutien!

One Response to Nouvelles de Ouagadougou 88

  1. counterstrike go hack

    Nice post. I was checking constantly this weblog and I am impressed!
    Extremely helpful information specifically the remaining phase :
    ) I deal with such info a lot. I used to be seeking this certain information for a
    long time. Thanks and good luck.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.